Sévérité des transactions immobilières semaine 30 de 2022, au 29 juillet

Publié par Terram -
À la une, Sévérité
, ,

Sévérités B, C et D pour la semaine 30 de 2022 (25 au 29 juillet)

Nombre de transactions immobilières durant la semaine 30 de 2022 pour:

  • Sévérité B – Surveillance : 126 (-70 vs semaine 29)
  • Sévérité C – Perte imminente : 70 (-9 vs semaine 29)
  • Sévérité D – Perte du bien : 26 (-2 vs semaine 29)

Chaque graphique (B, C et D) illustre l’évolution hebdomadaire avec les chiffres historiques 2016-2019 (en gris), ceux de 2020 (ligne orange), ceux de 2021 (ligne bleue) et la situation telle qu’elle se déroule en 2022 (ligne rouge). Consulter ce document référence pour plus de détails. La légende pour les différentes lignes des graphiques se présente ainsi:

Sévérité B – Surveillance

Les transactions dont la sévérité est de type B impliquent toutes transactions dont la nature représente un signal les plaçant sous surveillance. Elles incluent notamment les hypothèques légales. Consulter ce document référence pour plus de détails.

Sévérité B pour la semaine 30 de 2022 : 126 (-70 vs semaine 29)

Sévérité C – Perte imminente

Les transactions dont la sévérité est de type C impliquent toutes transactions qui généralement indiquent la perte imminente du bien immobilier. Elles incluent notamment les préavis d’exercices. Consulter ce document référence pour plus de détails.

Sévérité C pour la semaine 30 de 2022 : 70 (-9 vs semaine 29)

Sévérité B & C – Surveillance et Perte imminente

Simple somme des sévérités B et C:

Sévérité B & C pour la semaine 30 de 2022 : 196 (-79 vs semaine 29)

Sévérité D – Perte du bien

Les transactions dont la sévérité est de type D impliquent toutes transactions qui représentent la perte du bien immobilier. Elles incluent notamment les délaissements et les avis de faillites. Consulter ce document référence pour plus de détails.

Sévérité D pour la semaine 30 de 2022 : 28 (-2 vs semaine 29)

Rappel sur les quatre niveaux de sévérité

La sévérité est un indicateur du marché immobilier qui mesure le degré de négativité des transactions et des mauvaises créances. Les transactions immobilières sont regroupées en 4 catégories (A, B, C et D) selon une gradation du positif au négatif. Les sévérités A (Affaires courantes) ne font pas partie de ce rapport. Consulter ce document référence pour plus de détails.

© 2022 iTerram Technologies Inc. Tous droits réservés